Gabon: Kelly Ondo risque 100 millions de FCFA d’amende et la prison à perpétuité.

C’est ce vendredi 18 juin que Kelly Ondo s’est présenté devant le tribunal militaire pour répondre des accusions d’ « association de malfaiteurs, séquestration arbitraire et atteinte à la sureté de l’Etat ».

Le 7 janvier 2019, le lieutenant Kelly Ondo, chef du putsch, accompagné de certains éléments de la Garde Républicaine (GR) et de la gendarmerie, vont tenter de renverser l’ordre constitutionnel par le moyen des armes. Mais leur tentative sera très rapidement maîtrisée par l’armée régulière, en fin de matinée.

Kelly Ondo et deux collaborateurs au siège de la télévision nationale.

Ce vendredi 18 juin, le lieutenant Kelly Ondo est apparu devant le juge du tribunal de Libreville, face à la Cour spéciale militaire pour la première fois depuis son arrestation. Il sera jugé pour « association de malfaiteur, séquestration arbitraire et atteinte à la sureté de l’Etat« .

Au terme du procès, les assaillants pourraient écoper d’une lourde amende, évaluée à 100 millions de FCFA et surtout de la prison à perpétuité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *