Province du Woleu-Ntem Covid-19: La sensibilisation concerne tout le monde, y compris les forces de l’ordre.

Optimiser la gestion de la pandémie de covid-19 c’est d’abord éduquer toutes les couches de la population en veillant à une bonne transmission de l’information. C’est le pari que s’est lancé le gouverneur d’Oyem en mettant l’accent sur la sensibilisation des forces de l’ordre de défense et de sécurité qui ont pour mission de veiller à l’application des mesures de sécurité au quotidien.

Jules Djéki, gouverneur de la province d’Oyem et président du comité de pilotage provincial de lutte contre le coronavirus (Copil), a fait le choix de la cohésion entre les FDS (forces de défense et de sécurité) et les populations de la province du Woleu- Ntem afin d’améliorer le suivi des mesures de sécurité comme le port du masque dans les lieux publics, le respect des mesures de distanciation, couvre-feu etc.

Afin de créer une meilleure application de ses mesures, le gouverneur de la province a entrepris une visite au camp de gendarmerie du Mont- Miyele dans l’optique de sensibiliser les gendarmes, les policiers, les agents de la sécurité pénitentiaire, les sapeurs-pompiers et les militaires à davantage de « pédagogie que de répression auprès des populations« . L’idée est de sortir du climat de confrontation pour mettre en place une dynamique plus constructive.

Une initiative prometteuse qui mérite d’être appliquée dans toutes les provinces du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *