Covid-19 : Levée de l’état d’urgence et des questionnements

En conseil des ministres tenu par visio conférence, le vendredi 8 mai 2020, l’exécutif a décidé, entre autres, de la levée de l’état d’urgence au moment même où le Gabon enregistre plus de 600 cas positifs au Covid-19. 

Au soir du 8 mai 2020, le Gabon enregistrait 620 cas positifs au Covid-19, 110 guéris et 8 décès. Dans la même soirée, le communiqué final du conseil des ministres tenu le même 8 mai annonçait la levée, pour le 11 mai prochain à 24h, de l’état d’urgence sanitaire en vigueur au Gabon depuis le 9 avril dernier et prorogé le 26 avril.

Quelle explication objective peut-on donner à cette décision, lorsqu’on sait qu’ailleurs dans le monde, plusieurs États, prolongeaient l’état d’urgence sanitaire à cause de l’ampleur que prenait la pandémie dans leurs pays ?

Déjà, la levée du confinement total du Grand Libreville, entré en vigueur le 13 avril dernier et levé deux semaines après, paraissait incompréhensible aux yeux d’une certaine opinion, au moment même où les chiffres des cas positifs montaient à grands pas.

Certes, le gouvernement appelle à la responsabilité des populations face au danger que présente le covid-19 et au regard de sa fulgurante propagation dans le pays. De plus, en lieu et place de l’état d’urgence sanitaire, le gouvernement a décrété la catastrophe sanitaire et donc le maintien des mesures liées à la lutte contre le covid-19 dans notre pays.

Ici, la question est la suivante, la fin de l’état d’urgence signifie-t-elle le retour de toutes les activités bloquées depuis son instauration ? Autres interrogations, la fin de l’état d’urgence sanitaire pour faire place au contexte de la catastrophe sanitaire est-elle le retour dans les casernes des militaires ? Si oui, leur présence sur le terrain du Covid-19 était-elle devenue très coûteuse aux pouvoirs publics?

Vraisemblablement, des explications claires doivent être faites par le gouvernement suite à sa décision de lever l’état d’urgence, afin de sortir de cette éternelle communication biaisée installée depuis  la présence du Covid-19 dans notre pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *