Couvre-feu, frontières et bars fermés… les mesures d’après état d’urgence du Gabon

Simple jeu de cadre juridique, le Gabon ne sera plus sous le régime de l’état d’urgence à compter de cette nuit à 00h. Cette bonne nouvelle n’en est pas une, puisque les autorités ont fait voter dans la foulée, une loi conférant au gouvernement les mêmes pouvoirs sans recourir à l’autorisation systématique du Parlement. C’est ce que vient d’annoncer cet après-midi le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha, dans un communiqué parvenu à la rédaction d’Info241. Rien ne changera donc à compter de ce mardi ou presque !

Le ministre de l’Intérieur, emboîtant le pas de celui de la Communication, vient de rappeler les mesures gouvernementales qui resteront en vigueur après la fin de l’état d’urgence. Ainsi, le couvre-feu, les frontières, les bars et motels resteront fermés, les rassemblements de plus de 10 personnes, la circulation inter-urbaine… bref toutes les mesures que l’on connaissait déjà jusque-là, seront maintenues malgré la fin de l’état d’urgence ce soir.

« La fin de l’état d’urgence énoncée se conforme au nouveau cadre juridique défini par la Loi fixant les mesures de prévention, de lutte et de riposte contre les catastrophes sanitaires qui autorise le maintien des mesures de riposte sur la durée de la crise sanitaire actuelle », a indiqué le ministre dans son communiqué. Une loi prise « dans le souci d’alléger les procédures », a tenté de justifier Lambert Matha.

Ainsi grâce à cette nouvelle loi, adoptée au pas de course ce week-end par les deux chambres du Parlement, le gouvernement peut maintenir les 10 restrictions et mesures suivantes :

  • le couvre-feu de 18 heures à 6 heures du matin ;
  • la circulation inter urbaine reste interdite sauf autorisation spéciale ;
  • les rassemblements de plus de 10 personnes demeurent interdits ;
  • les frontières terrestres, aériennes et maritimes, restent fermées sauf pour les cas de rapatriement de nos compatriotes, du transport des produits alimentaires, pétroliers, gaziers et le fret ;
  • les débits de boisson et les autres commerces demeurent fermés ;
  • les motels, salles de spectacle, salles de jeux et musées demeurent fermés ;
  • les bars dancing, boîtes de nuit et lieux de cultes restent fermés ;
  • les manifestations politiques, sportives, culturelles, religieuses, syndicales et les conférences nationales et internationales demeurent non autorisées ;
  • les sports collectifs ou de masse, non autorisés ;
  • l’observation de la distanciation sociale, du port obligatoire du masque et des autres mesures barrières restent de mise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *