Confinement partiel: Jonathan Ndoutoume non favorable à un retour assoupli?

C’est ce qu’a laissé penser Jonathan Ndoutoume Ngome, Secrétaire national à la Communication de Démocratie Nouvelle, et ancien ministre délégué à la Santé dans un post sur sa page Facebook adressé au premier ministre Julien Nkoghe Bekale. Inquiet face aux chiffres sans cesse grandissants relatifs au nombre de cas positifs et au nombre de décès liés à la Covid-19, le géopoliticien a exhorté le gouvernement à une plus grande fermeté. 

Jonathan Ndoutoume Ngome verrait-il d’un mauvais oeil un retour au confinement partiel avec de nouvelles mesures beaucoup plus allégées? Après près de deux mois de lutte contre le Coronavirus, un confinement strict observé pendant deux semaines, et qui n’aura vraisemblablement pas  eu l’effet escompté au regard de l’augmentation des cas testés positifs et de décès, la situation est de plus en plus inquiétante. De quoi faire réagir le secrétaire national à la communication de Démocratie Nouvelle.     

Pour ce dernier, « 1 cas infecté est un cas de trop, 1 mort est un mort de trop », avait regretté Jonathan Ndoutoume avant d’interpeller le premier ministre Julien Nkoghe Bekale et d’exhorter le gouvernement à une plus grande fermeté, dans une récente publication (qui aurait été supprimée de sa page Facebook officielle, pour des raisons méconnues, mais relayée tout de même par Gabonreview).  

« Monsieur le Premier ministre, l’assouplissement du confinement ne doit-il pas être reconsidéré au regard de l’augmentation sans cesse des cas testés positifs? Ne faut-il pas une grande fermeté de la part du gouvernement face à ce qui apparaît déjà comme une catastrophe? », s’est-il interrogé. 

Selon lui, le gouvernement devrait réadapter les modes opératoires « au moment où la courbe de contamination est ascendante », avait-il expliqué dans un entretien accordé à Gabon Media Time, faisant notamment référence à l’application des gestes barrières. Des gestes barrières pour lesquelles il appelle par ailleurs la population à faire montre de plus de rigueur et de discipline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *